Offenbach au Bazar Café

Prochainement le 8 décembre 2018, 20h, Dîner-concert sur les grands airs d’Offenbach.

Avec Elisa Doughty, soprano, Elise Bédènes, mezzo-soprano, Marc Valéro, ténor, Thill Mantero, baryton, et Agnès Rouquette au piano.

Au programme Airs de La Périchole , Les Contes d’Hoffmann, La Grande Duchesse de Gérolstein, La Belle Hélène, Duos de Orphée aux enfers, La Belle Hélène, Fantasio, Les Contes d’Hoffmann, Monsieur Choufleuri, Trios de Pomme d’Api, Quatuor de La Vie Parisienne.

Notre grand chef Stéphane qui a notamment été collaborateur de Jean-Pierre Koffe et a géré des restaurants de haute tenue, vous prépare un somptueux repas.

Ambiance joyeuse et conviviale garantie.

Tarif de la soirée: 45 euros tout compris. Réservez vite, ici ou à bazar@quai-des-arts.org

Bazar Café, 24 Grande rue, La Charité sur Loire.

La poésie pour traverser les murs

 

La poésie pour traverser les murs.

Ils seront là, Morgane Lombard et Fred Fortas, accompagnant Bernard Bloch dans son voyage de « 10 jours en terre ceinte« , jonchant ses pas, de poèmes palestiniens et israéliens, à travers un dédale de murs de silence et de cris, au son émouvant d’un oud millénaire.

Ce sera samedi 8 septembre à 20 h au Bazar Café.

 

Mois de la poésie et du voyage: deux grands artistes pour l’ouverture

Le 29 août, deux très grands artistes Guadeloupéens ouvriront le mois de la poésie et du voyage du Bazar Café par une soirée créole mêlant musique et poésie dans laquelle nous trouverons des textes du Martiniquais Aimé Césaire, des Haïtiens René Depestre et Jean Metellus, du Guyanais Léon Gontran Damas, et d’autres.

Ces textes seront dits par Mariann Mathéus, comédienne et chanteuse de grand talent, souvent invitée dans les grandes cérémonies à lire des textes de poètes et d’écrivains de renommée comme Victor Hugo, Lamartine ou Césaire.

scene

Ici à l’hôtel de Lassay, Assemblée Nationale, en compagnie du Président Bernard Accoyer
Bakary Sangaré de la comédie française, Muriel Mayette, administratrice générale de la Comédie-française, et Pierre Vial pour un hommage à Aimé Césaire.

Puis elle chantera accompagnée par Alain Jean-Marie formant avec elle un quatuor piano, chant, basse, batterie.

baz

D’Alain Jean-Marie Francis Marmande du journal Le Monde a écrit récemment

LE « BE BOP » TRIO D’ALAIN JEAN-MARIE EST CE QUI PEUT ARRIVER DE MIEUX AU « JAZZ »

Dans Jazz hot Mathieu Pérez a écrit ceci :  

Alain Jean-Marie est l’un des pianistes de jazz de la scène française et francophone parmi les plus importants. C’est une légende. Il a joué avec tout le monde, de Chet Baker à Abbey Lincoln, en passant par Dee Dee Bridgewater, Barney Wilen, Max Roach, Charles Tolliver, Boulou et Elios Ferré, et continue de jouer toujours autant. Il a abordé en jazzman la biguine et la musique antillaise qui partagent, avec le blues, les mêmes racines, celles très riches, très denses d’une histoire musicale très fertile que peu de musiciens ont autant défendu que lui dans une expression originale. Par chacune de ses notes, avec ses magnifiques trios jazz et Biguine Reflections, et ses nombreuses collaborations, Alain Jean-Marie (né le 29 octobre 1945 à Pointe-à-Pitre) ne cesse d’enrichir le jazz. 
On sent chez lui une certaine timidité, de la retenue, et cette immense sensibilité que l’on retrouve dans sa recherche d’une beauté et d’une poésie de tous les instants.

Poésie. Le mot est lâché. Ce sera bien le cas ce soir là. Sans oublier aussi les plaisirs du palais, avec ce somptueux dîner créole que deux cuisiniers antillais sont en train de préparer. Accras, boudin, chiquetai de morue, colombo, planteur…. Hmm !

Réservez dès maintenant : bazar@quai-des-arts.org